Agave Ovatifolia Care: Cultiver l'agave de la langue de baleine

Agave Ovatifolia Care: Cultiver l'agave de la langue de baleine

Agave ovatifolia, également appelé agave à langue de baleine, est une succulente vivace à feuilles persistantes qui est connue pour sa rosace très épaisse de feuilles bleu poudre et grises – une combinaison de couleurs unique! La plante appartient à la famille des Asparagaceae et est une belle succulente pour ajouter de la texture aux jardins côtiers, urbains et xeriscapes.

Originaire du nord-est du Mexique, Agave ovatifolia a été introduite dans la culture par Lynn Lowrey, une pépiniériste réputée du Texas, au milieu des années 1980. La plante est résistante et résiste étonnamment à un hiver extrême. Ses feuilles bleues ajouteront un ton magnifique à votre jardin.

Dirigez-vous vers la pépinière, saisissez la langue d’une baleine d’agave ovatifolia et apprenez à prendre soin de cette belle plante bleue.

Soin rapide

Il est difficile de battre une succulente nécessitant peu d’entretien qui soit aussi belle. Source: Peter Howe

Noms communs): Agave de langue de baleine
Nom scientifique Agave ovatifolia
Famille: Asparagaceae
Zone: 7-11
Hauteur et écart: 3-4 'de haut et 6' de large
Lumière Plein soleil à l'ombre légère
Sol Bien drainant
Eau: Faible
Ravageurs & Maladies: Relativement exempt de parasites et de maladies

Un succulent solitaire, Agave ovatifolia peut atteindre jusqu'à 3-4 pieds de hauteur et 6 pieds de largeur. Il possède une rosette arrondie avec des feuilles à la coupe distincte et riches en texture. Les feuilles ont de petites dents le long des marges et une épine terminale longue de 1 ″.

Les plantes mettent environ 10 ans à mûrir et à fleurir une seule fois. Ils portent des grappes denses de fleurs jaune verdâtre avec de magnifiques épis floraux pouvant atteindre 12-15 ′ de hauteur. La rosette meurt après la floraison. Cependant, comme d’autres espèces d’agaves, l’agave à langue de baleine peut se reproduire via les bulbilles et les graines.

Espèces similaires

L'agave de la langue des baleines appartient au genre des monocotidiques, originaire des régions arides et chaudes des Amériques. Il existe de nombreuses plantes vivaces de la même espèce étroitement apparentées à Agave ovatifolia.

L'Agave americana, également connu sous le nom de plante Century, est un type rhizomateux beaucoup plus gros qui tolère les températures élevées et la sécheresse. Il se propage par les graines et les rhizomes, de sorte qu'il se propage dans des sites indésirables s'il n'est pas contrôlé.

Le deuxième cousin proche est l'agave attenuata ou agave de sétaire. Contrairement à Agave ovatifolia, ce type ne présente aucun danger couvert de pics. Il peut atteindre 4-5 'de hauteur avec de belles rosettes grises inoffensives.

Le troisième membre de la famille étroitement apparenté est l'agave tequilana ou agave bleu, utilisé dans la production de la tequila. Ce type de succulentes fait pousser des tiges florales atteignant 20 '.

Soin Agave Ovatifolia

Agave de langue de baleineLa coloration frappante en fait un choix merveilleux en basse mer. Source: Edgeplot

L’agave de la langue de la baleine est un succulent résistant à la sécheresse, résistant à l’hiver, et nécessitant peu d’entretien. Bien que les plantes aiment le plein soleil, elles peuvent bien pousser dans les zones partiellement ombragées. Idéal pour garder des plantes d'accent par une fenêtre ensoleillée, Agave ovatifolia fonctionne bien avec des sols bien drainés et peu humides.

Lumière et température

Comme ils sont tolérants à la sécheresse, les plantes poussent bien en plein soleil ou légèrement ombragées dans les zones de rusticité USDA 7-11. Ils ont une croissance lente et se développent avec un peu de négligence, ce qui les rend parfaits pour les jardins succulents. Les plantes peuvent tolérer plus d'ombre lorsque le climat est plus chaud.

Eau et humidité

Les besoins en eau de la plante sont faibles. Cependant, avec une irrigation régulière, elles grossissent et colonisent rapidement les zones non désirées. Lors de la première installation des jeunes plantes à l’extérieur, arrosez-les tous les 4-5 jours au cours du premier mois.

Après cela, arrosez-les une fois par semaine et réduisez-les progressivement jusqu'à une semaine sur deux jusqu'à maturité complète. Une fois qu'elles sont bien établies, arrosez-les de temps en temps – une fois toutes les deux semaines en été et tous les mois en hiver – pour maintenir des racines saines. Donnez de l'eau supplémentaire uniquement lorsque le ou les centimètres supérieurs du sol semblent secs.

Sol

Les agaves peuvent tolérer n'importe quel sol bien drainé; Cependant, ils préfèrent surtout les sols sableux ou rocheux. Les plantes ne sont pas particulièrement préoccupées par le pH du sol. Si vous le pouvez, assurez-vous de les faire pousser au soleil dès le début au lieu de les repiquer.

Engrais

Les plantes n’ont pas besoin de fertilisation. L'alimentation encourage généralement les fleurs et cela signifierait la mort pour l'Agave Ovatifolia. Par conséquent, si vous voulez que les plantes vivent plus longtemps, ne les fertilisez pas du tout.

Repiquage

Voici les étapes faciles à suivre pour transplanter ce succulent dans votre jardin. Commencez par enfiler des gants de cuir épais car les plantes présentent des pointes dangereuses.

Choisissez un endroit agréable dans votre jardin avec un sol sec, sablonneux et plein soleil. Sortez-le de son pot et creusez un trou un peu plus gros que la motte. Inclinez doucement l’agave sur le côté et élaguez les racines qui semblent cassées, malades ou pâteuses. Soulevez délicatement l'agave et placez-le dans le trou. Ajoutez ou enlevez le sol en conséquence afin que la base de l'agave soit nivelée avec le dessus du sol. À l'aide de vos mains, remplissez le trou en arrière et tapotez le sol fermement. Pour ancrer les racines en place, placez 3-5 pierres espacées de 2 à 4 pouces autour de la base de la plante. S'il fait chaud et sec, placez un tissu d'ombrage sur l'agave. Assurez-vous de l'enlever une fois que la nouvelle croissance apparaît. Arrosez la plante entièrement et donnez-lui un grand soleil.

Propagation

Agave ovatifolia peut se multiplier à partir de graines et de bulbilles. Comme il ne produit pas de compensation, vous pouvez semer les graines au début du printemps, lorsque la température est comprise entre 13 et 21 ° C (55-70 ° F). Assurez-vous de ne pas planter d'agaves sur le bord des routes ou près des animaux domestiques et des enfants, car ils ont des dents acérées. Comme ils sont solitaires, choisissez un endroit bien éclairé et isolé dans votre jardin pour la propagation.

Élagage

L’agave de la langue de la baleine devrait idéalement être taillé à la fin de l’hiver. Utilisez un couteau bien aiguisé pour éliminer les feuilles mortes, remodeler la plante et éviter le surpeuplement. Cependant, couper trop peut stresser le succulent et l'empêcher de stocker de l'eau.

Dépannage

Si vous cultivez Agave ovatifolia dans votre jardin, vous n’avez pas besoin de faire grand chose. Tant qu’il aura suffisamment de soleil et une humidité minimale, il réussira bien en cas de négligence. La plante est assez rustique et mène généralement une vie exempte de parasites et de maladies.

Faites attention au charançon du museau de l’agave qui peut pondre au centre de la plante, ce qui provoque l’effondrement du succulent. Malheureusement, la seule chose que vous pouvez faire est d’enlever la plante atteinte et de vérifier la santé des plantes saines.

FAQ

Les agaves sont-ils des plantes succulentes?

Oui, tous les agaves sont des plantes succulentes à grandes feuilles avec des pointes épineuses. La plupart d'entre eux ont de belles rosettes avec des pointes dangereuses, soyez donc prudent lors de la manipulation.

Quels autres types d'agave puis-je conserver dans mon jardin?

Les artichauts d’agave et le poulpe d’agave sont deux autres types distincts qui nécessitent très peu d’entretien et ont des besoins croissants similaires à ceux de l’agave de la langue de Baleine.

L’agave de ma langue de baleine est-il sujet à la pourriture des racines?

Oui, si le sol reste constamment humide, la plante peut développer une pourriture des racines. Cependant, l’événement est assez rare car l’arrosage est réduit au minimum.