web analytics

Breaking News

Comment être Un Génie

Comment être un génie

2021 marque le centenaire de la reconnaissance d’Albert Einstein avec le prix Nobel de physique. Alors, quel meilleur moment pour se résoudre à devenir un génie – ou du moins un peu plus intelligent que vous ne l’êtes maintenant?

Vous possédez peut-être déjà certains des traits qui distinguent certains des penseurs les plus célèbres de l’histoire. Tout ce que vous devez savoir, c’est comment atteindre votre potentiel. Voici quelques conseils qui ont fait leurs preuves!

Pensez aux images en mouvement

Le génie… ne signifie guère plus que la faculté de percevoir de manière inhabituelle.
–William James, philosophe américain (1842–1910)

La visualisation est une sorte de film mental. Dans leur esprit, les génies voient les concepts comme du théâtre plutôt que comme de la photographie. A écrit Albert Einstein (1879-1955): «Ma capacité particulière ne réside pas dans le calcul mathématique, mais plutôt dans la visualisation des effets, des possibilités et des conséquences.»

Combinez le nouveau avec l’ancien

Le secret du génie est de porter l’esprit de l’enfant dans la vieillesse, ce qui signifie ne jamais perdre son enthousiasme.
–Aldous Huxley, romancier anglais (1894–1963)

En utilisant un concept ou une chose familière pour décrire un objet ou une idée inconnue, les penseurs profonds ont découvert qu’ils pouvaient sortir d’une perspective obsolète. Pour aider à formuler sa théorie de la relativité, Einstein s’est imaginé chevauchant un faisceau de lumière tout en tenant un miroir devant lui ou debout sur une plate-forme pendant qu’un train passait.

Trouver des similitudes

Le vrai génie réside dans la capacité à évaluer des informations incertaines, dangereuses et contradictoires.
–Winston Churchill, homme d’État anglais (1874-1965)

La capacité de faire des juxtapositions a inspiré de grands intellectuels à voir des choses qui restent cachées aux autres – un résultat communément appelé «Aha!» moment. Par exemple, Léonard de Vinci a établi un lien entre une pierre frappant l’eau et le son d’une cloche, l’amenant à conclure que le son se déplace par vagues.

Faits et fiction sur le QI

Les premiers tests de quotient intellectuel, ou QI, ont été administrés au début des années 1900 par Alfred Binet à des étudiants en France pour déterminer leurs potentiels individuels.

Le système de notation initial de Binet a ensuite été révisé pour impliquer de diviser les résultats des tests d’un élève par le résultat moyen obtenu par son groupe d’âge et de le multiplier par 100. Un élève atteignant son groupe d’âge était déterminé à avoir un QI de 100.

Un QI de 140 (ou plus) ne signifie pas qu’une personne est un génie. Aucune source de test réputée n’utilise un numéro de QI pour classer quelqu’un dans cette catégorie. Le mythe est probablement né dans les années 1920 lorsque le professeur de l’Université de Stanford, Lewis Terman, développeur du test de QI de Stanford-Binet, a utilisé des étudiants avec un QI supérieur à 140 dans ses recherches.