web analytics

Breaking News

Comment Se Débarrasser De Poison Ivy, Poison Oak, Kudzu Et

Comment se débarrasser de Poison Ivy, Poison Oak, Kudzu et Mesquite

Le sumac vénéneux, le chêne empoisonné, le kudzu et le mesquite sont quatre des espèces de broussailles les plus résistantes dont la présence sur une propriété va au-delà des problèmes et des dommages. Comment éliminer le sumac vénéneux et le chêne rapidement? Comment empêchez-vous le kudzu et le mesquite invasifs d’étouffer les plantes? Voici comment se débarrasser efficacement des broussailles difficiles à tuer.

Toxique. Agressif. Envahissant. Dans cet article, nous aborderons quatre plantes de toute l’Amérique du Nord qui doivent être retirées de nos cours, jardins et propriétés. Sur les milliers et les milliers d’espèces végétales, il est rare que les plantes soient si intolérables que nous ne pouvons pas coexister. Mais protéger les enfants du terrain de jeu de l’herbe à puce ou protéger les précieux arbres pollinisateurs contre l’étouffement du kudzu nécessite une action sérieuse.

Nous discuterons des raisons pour lesquelles ces quatre plantes sont si difficiles à contrôler et vous fournirons également des mesures faciles, peu coûteuses et respectueuses de l’environnement à prendre pour les supprimer. Les méthodes impliquent la pulvérisation d’une petite mais puissante concentration d’herbicide directement sur chaque plante. Cette procédure vous permet de conserver le reste des plantes et d’éliminer sélectivement la plante vénéneuse ou envahissante. De plus, les personnes et les animaux domestiques peuvent pénétrer dans la zone une fois que ce spray herbicide a séché après l’application.

Comment éliminer en toute sécurité Poison Ivy et Poison Oak

Grâce aux éruptions cutanées qui démangent et aux cloques d’eau brûlantes, beaucoup d’entre nous connaissent le sumac vénéneux et le chêne empoisonné qui sont indigènes dans différentes régions d’Amérique du Nord. Pour les deux espèces, l’éruption cutanée est causée par une réaction à une résine huileuse appelée urushiol (u-ROO-she-ol) qui se trouve dans les feuilles, les tiges et les racines.

  • Poison Ivy (Toxicodendron radicans) est un arbuste à croissance basse ou une vigne grimpante ligneuse qui est la plus importante dans le Midwest. Trois folioles – aux bords lisses ou dentés – deviennent rougeâtres au printemps, vertes en été et jaunes, oranges ou rouges à l’automne. Les feuilles peuvent également apparaître cireuses, brillantes ou ternes, selon la période de l’année et les précipitations. Les baies sont blanches.
  • Poison Oak plante différente mais contient le même poison: l’urushiol. Le chêne empoisonné a également trois folioles vertes qui virent au jaune ou à l’orange à l’automne, mais les feuilles ressemblent à une feuille de chêne aux extrémités arrondies; les feuilles ont également des poils duveteux des deux côtés. Les baies sont jaunâtres ou verdâtres. Il existe deux espèces de chêne empoisonné avec des géographies différentes (et aucune ne pousse dans le Midwest):
  • Le chêne vénéneux (Rhus toxicodendron) est un arbuste dressé à croissance basse (non grimpant) dans le nord-est et le sud des États-Unis.
  • Le chêne empoisonné de l’Ouest (R. diversiloba) est un arbuste ligneux ou une vigne qui pousse dans la région du Pacifique.

bordure-de-lierre-poison.png
Image: montrant comment les feuilles de chêne vénéneux (à droite) diffèrent par leur forme par rapport à l’herbe à puce.

Pourquoi le Poison Ivy et le Poison Oak sont-ils si difficiles à contrôler?

Ces plantes ligneuses poussent parmi les arbustes et les couvre-sols, se reproduisant rapidement en se propageant via des rhizomes souterrains et des graines. De plus, les vignes ont des radicelles aériennes qui s’attachent à tout ce sur quoi la vigne pousse. Les oiseaux et autres animaux sauvages mangent les baies et répandent les graines dans leurs excréments, c’est ainsi que l’herbe à puce et le chêne empoisonné commencent généralement dans le paysage.

  • Couper à plusieurs reprises la plante au sol peut éventuellement affamer la plante. Cependant, chaque fois que vous le coupez, vous vous exposez aux feuilles toxiques.
  • Oui, vous pouvez déterrer et jeter les petites plantes. Cependant, si vous laissez derrière vous une partie du système racinaire, la plante renaîtra probablement.
  • Vous ne pouvez PAS brûler le sumac vénéneux. Cela peut être extrêmement dangereux car la fumée contient des huiles qui, lorsqu’elles sont inhalées, causent de graves blessures aux yeux, à la peau et au système respiratoire.

Comment se débarrasser de Poison Ivy et Poison Oak

La meilleure solution pour se débarrasser des deux plantes toxiques est d’appliquer un herbicide directement sur la plante elle-même. Les produits avec l’ingrédient actif triclopyr sont les plus efficaces pour l’éradication totale.

Le timing est important. Appliquer du printemps au début de l’été lorsque les plantes sont au stade de la pleine feuille, en utilisant un pulvérisateur manuel avec une pompe (ou un pulvérisateur à dos pour les propriétés plus grandes). Vaporisez soigneusement les feuilles et les parties végétatives de la plante. Mieux encore, coupez l’herbe à la puce ou le chêne sur la tige ou la souche et appliquez au début du printemps ou à l’automne. C’est une approche plus ciblée. Traitez définitivement les tiges ou les souches si vous avez des plantes souhaitables à proximité que vous souhaitez garder en vie. Gardez également à l’esprit que les herbicides sont destinés aux zones non cultivées.

Apprenez-en davantage sur les solutions pour l’herbe à puce et le chêne empoisonné, y compris les solutions pour les grandes propriétés.

Comment tuer Kudzu

Cette vigne vivace extrêmement invasive pousse à un rythme de 1 pied par jour, avec des vignes matures atteignant des longueurs allant jusqu’à 100 pieds! Le kudzu (Pueraria lobata) peut dépasser n’importe quelle plante ou structure sur son passage, engloutissant souvent des arbres entiers. Il est particulièrement envahissant dans le sud des États-Unis, qui a le climat tempéré de son Asie natale.

Le kudzu a des feuilles alternées composées de trois folioles ovales ou lobées. Après 3 ans, il produit des fleurs violettes ou rouges comestibles. Importé innocemment d’Asie comme plante ornementale pour réduire l’érosion des sols sur les coteaux, le kudzu est devenu un fléau incontrôlable du paysage. Le US Forest Service estime que le kudzu dépasse plus de 2 500 acres par an. Le ministère de l’Agriculture estime bien plus de destructions, ce qui a été extrêmement coûteux pour les agriculteurs et les propriétaires fonciers

kudzu_full_width.jpg
Image: Le kudzu envahissant étouffe les arbres dans le comté de Blount, au Tennessee. © Katie Ashdown via Flickr (CC BY 2.0)

Pourquoi le Kudzu est-il si difficile à contrôler?

Connu sous le nom de «mile par minute» et «la vigne qui a mangé le sud», le kudzu se propage incroyablement rapidement grâce à une combinaison de coureurs, de rhizomes et de vignes qui s’enracinent aux nœuds pour former de nouvelles plantes. À partir de n’importe quel nœud, le kudzu étend des tiges ou des vrilles pour s’attacher et grimper sur n’importe quelle surface.

La principale méthode de reproduction de Kudzu est la propagation végétative asexuée (clonage), qui est facilitée par la capacité de s’enraciner partout où une tige est exposée au sol. Avec son rythme de croissance (1 pied par jour) et son système racinaire massif, le kudzu a une croissance exponentielle qui surpasse les plantes indigènes.

Kudzu repousse tout, des graminées indigènes aux arbres pleinement matures en les protégeant de la lumière du soleil dont ils ont besoin pour la photosynthèse. La perte de plantes indigènes se traduit par un désert virtuel de biodiversité, entraînant le déclin des insectes, des oiseaux et des espèces.

Comment se débarrasser du kudzu dans la cour et le jardin

  • Pour les nouvelles et petites parcelles de kudzu, il est possible de couper ou de tondre. Cependant, cela nécessite une tonte et une coupe continues (et du pâturage si vous avez des bovins ou des chèvres) pour que la plante s’affaiblisse. Cela peut prendre beaucoup de temps. De plus, la vigne doit être complètement détruite sinon elle s’enracinera et repoussera simplement.
  • Pour les grosses pousses ou pour une option qui prend moins de temps, le contrôle le plus efficace est un herbicide contenant du triclopyr. Parce que cela peut être coûteux, les vignes doivent être coupées près du sol, puis soigneusement traitées avec un herbicide. Pour obtenir la solution la plus efficace, appliquez à la fin de l’été lorsque les plantes sont plus susceptibles de transférer les produits chimiques dans les organes de stockage.

Voir des solutions pour se débarrasser efficacement du kudzu.

Comment battre Mesquite

En se déplaçant vers le centre-sud des États-Unis, nous avons l’arbre mesquite (Prosopis glandulosa Torr.), L’une des espèces de broussailles envahissantes les plus résistantes qui existent. Il a été appelé «le diable avec des racines» – le fléau épineux du bétail, des chevaux et des vachers. La gamme de mesquite couvre près de 2,5 millions d’acres de terres à travers les États-Unis et le Mexique, s’étendant du nord du Mexique jusqu’au Kansas. Au Texas, environ 25% des prairies de l’État sont infestées.

Bien que le mesquite soit originaire des fonds de ruisseaux et des bassins versants, il a envahi les prairies et les pâturages en raison de l’introduction de bétail domestique qui mange et répand les graines, du contrôle accru des incendies de forêt, des sécheresses et du surpâturage. Profondément enraciné d’épines, ce petit arbre aime l’eau; un seul arbre peut consommer près de 21 gallons d’eau par jour. En épongeant toutes les eaux souterraines, le mesquite abaisse la nappe phréatique, provoquant la mort de toute la végétation voisine, rendant les points d’eau inaccessibles aux animaux et même affectant les bassins versants, ce qui a un impact sur les niveaux d’eau des lacs et sur l’eau même nécessaire à la vie pour survivre.

Environ 20 à 30 pieds de haut et épineux, le mesquite a un ou plusieurs troncs avec de nombreuses branches et une couronne de feuilles bipennées qui projettent une légère ombre tachetée. Il forme des épines épineuses de 2 pouces ainsi que des épis de fleurs blanches parfumées au printemps. En été, de longues gousses comestibles pendent de l’arbre.

mesquite-shutterstock_1911159202_full_width.jpg
Image: Arbre mesquite au miel du Texas. Crédit: Eugenie Robitaille / Shutterstock.

Pourquoi Mesquite est-il si difficile à contrôler?

Aujourd’hui, les pâturages ruraux sont complètement pollués par le mesquite. Mesquite a des racines pivotantes très profondes qui descendent jusqu’à 200 pieds. Ces racines non seulement descendent profondément, mais s’étendent également à 50 pieds à l’extérieur de la canopée des arbres.

Le bétail et la faune mangent les fruits ou les «cosses» des arbres mesquites, ce qui fait que les graines se répandent dans les pâturages ruraux et les pâturages. Les jeunes plants poussent partout. Chaque gousse contient 10 à 30 graines et peut rester dormante dans le sol pendant plusieurs années.

De plus, le mesquite peut s’adapter à presque tous les types de sol, s’adapte au soleil ou à l’ombre, a de faibles besoins en eau et peut vivre sous une chaleur très élevée. En période de sécheresse, le mesquite prospère encore, aspirant la dernière goutte d’eau des herbes indigènes à proximité. Une fois que le mesquite envahit, il est presque impossible de s’en débarrasser. Ses épines sont également dangereuses pour le bétail.

Comment se débarrasser de Mesquite dans la cour et le jardin

Le mesquite peut être éliminé par contrôle mécanique, bien que ses racines profondes nécessitent un bulldozer pour déraciner les arbres, ce qui est souvent d’un coût prohibitif. La plupart des propriétaires fonciers pulvérisent les souches ou les feuilles avec un pulvérisateur manuel ou à dos, une technique qui a un taux de réussite de 90%. Certaines personnes font les deux en utilisant un contrôle mécanique pour se débarrasser du buisson et de l’arbre et en appliquant un paillis épais et un herbicide sur la souche d’arbre. Si vous ne pulvérisez pas l’arbre, cependant, une coupe supplémentaire sera nécessaire pour nettoyer la repousse future.

Les services de vulgarisation coopérative du Texas A&M AgriLife et de la New Mexico State University offrent deux façons de pulvériser directement sur la plante:

  • Pulvérisation des tiges: Pour les petits et jeunes arbres mesquites qui ont quelques tiges ou troncs basaux émergeant du sol et une écorce lisse, vaporisez le tronc de la plante à partir de la ligne du sol jusqu’à 12 pouces de la tige. Cette méthode est connue sous le nom de «technique de la tige basale à faible volume» et utilise très peu d’herbicide par plante. La recherche a montré d’excellents résultats en utilisant beaucoup moins d’herbicide, ce qui rend cette approche économique et respectueuse de l’environnement. Appliquez le mélange sur tous les côtés du tronc, mouillant la plante presque jusqu’au point de ruissellement. (Seules les tiges de moins de 4 pouces de diamètre doivent être pulvérisées.) Un avantage de la technique de la tige basale à faible volume est qu’elle peut être utilisée à tout moment de l’année, bien que les meilleurs résultats soient obtenus pendant la saison de croissance printemps-été lorsque les températures sont élevées .
  • Pulvérisation des feuilles: Si vos mesquites sont touffus, mesurent moins de 6 à 8 pieds de haut et ont de nombreuses tiges au niveau du sol, essayez la méthode de pulvérisation de feuilles. Cette méthode est également connue sous le nom de «pulvérisation foliaire à grand volume». Lors de la pulvérisation des feuilles, attendez que la température du sol atteigne 75 degrés F à 12 pouces de profondeur et après que les feuilles de mesquite aient changé de couleur d’un vert pois clair à une couleur vert foncé uniforme. Dans certaines régions, cela peut être plus proche de juin. Par temps sec, vaporisez toutes les feuilles jusqu’à ce qu’elles brillent et soient mouillées, mais pas au point de couler. La pulvérisation peut se poursuivre tout au long de l’été jusqu’à ce que les gousses aient complètement mûri.
  • En savoir plus sur les solutions Brush Killer qui éliminent le mesquite difficile à tuer.

    Quelle que soit la région des États-Unis où vous vous trouvez, vous pouvez trouver ici des solutions antiparasitaires adaptées à votre région du pays.