Breaking News

Les produits biologiques pour le jardin, potager et fleurs

Les produits chimiques que nous utilisons dans nos jardins, plantations et potagers, impactent négativement notre environnement. En effet, ils accélèrent de sa dégradation et contribuent au réchauffement climatique. Face à cette situation, il urge de trouver une alternative. La plus efficace et la plus durable est le recours aux produits biologiques. Mais, ces méthodes écologiques restent peu maîtriser voir inconnues par de nombreux amateurs de jardinage et/ou propriétaires de potager. Ces derniers se verront certainement édifier en lisant le contenu de cet article.

Qu’est-ce qu’un fertilisant ou engrais biologique ?

La fertilisation biologique du sol se fait avec des engrais naturels d’origine organique ou minérale. Ces engrais proviennent des matières premières végétales, minérales ou végétales. Les plus connus d’entre eux sont : le compost et le fumier. Le compost est fait à base des déchets provenant de nos cuisines ou jardins tels que : la peau de banane et d’autres légumes, les arêtes de poissons, la cendre de bois et les os et autres carcasses d’animaux. Il est donc écologique. Quant au fumier, il est réalisé avec des excréments d’animaux (ceux de l’homme aussi) et représente un engrais biologique naturel, complet et très efficace.

Chacun de ces engrais biologiques est utilisé pour un traitement particulier de carence du sol. Les engrais naturels sont censés apporter au sol la plupart des minéraux qui leur manquent. Il s’agit principalement de l’azote, de la potasse, et du phosphore. Trois nutriments qu’on retrouve de beaucoup d’aliments que nous consommons et dont une partie se retrouve dans la nature sous forme de déchets solides ou liquides.

Quand et comment fertiliser son sol avec des engrais naturels ?

Les engrais biologiques ne sont pas à utiliser sur tous types de sols et à toutes périodes de l’année. En effet, certaines périodes de l’année sont plus propices que d’autres à l’utilisation des fertilisants biologiques. De même, un sol trop fertilisé peut finir par perdre de sa productivité. Il est donc nécessaire d’identifier les besoins en engrais du sol et de trouver le timing parfait pour procéder à sa fertilisation. Il peut aussi arriver que le sol perde de sa richesse à l’arrivée d’une saison. C’est le cas, par exemple, de l’hiver où l’utilisation d’engrais naturels devient indispensable pour préserver la productivité des plants et semis d’un potager et ou des fleurs d’un jardin.

Un engrais naturel peut être fait maison ou acheté dans un magasin d’engrais biologiques. Pour les engrais conçus par soi-même, on est souvent confronté au problème de mélange de matières et du dosage dans la fertilisation. Il est conseillé de commencer par petites doses et d’observer les comportements de vos plantes avant d’augmenter ou diminuer le dosage. Pour les fertilisants biologiques vendus en magasins, les mélanges sont déjà parfaits. Les dosages pour chaque type de sol sont précisés sur les notices qui les accompagnent. On trouve parmi eux des produits de désherbage bio également.