web analytics

Breaking News

trop de pluie? comment aider votre jardin et vos plantes

Trop de pluie? Comment aider votre jardin et vos plantes

Alors que 93% de l’Ouest connaît un certain niveau de sécheresse, d’autres régions sont inondées de pluie. Après un mois de juin chaud et sec dans mon coin de pays, nous avons reçu 3 fois nos précipitations mensuelles au cours des 2 premières semaines de juillet et encore 3 pouces hier ! Que doit faire un jardinier mouillé ? Voir 7 conseils pour gérer votre jardin après trop de pluie.

Nous avons eu la chance de n’avoir que 3 pouces de pluie cette fois. Les villes voisines avaient plus de 5 pouces en 24 heures. Nous continuons à espérer quelques jours chauds et ensoleillés pour sécher les choses, mais un temps plus frais et pluvieux est prévu. Le sol est saturé par endroits, mais nous vivons à flanc de colline, donc une grande partie de l’eau s’écoule rapidement et la plupart de nos plantes sont dans des plates-bandes surélevées. Il y a quand même beaucoup de taches détrempées.

jardin_été_2021_026_full_width.jpg
Même cette rose trémière robuste n’est pas à la hauteur d’un déluge de pluie.

Entre les tempêtes, nous examinons les dégâts, attachons et soutenons les plantes battues, jetons l’excès d’eau des conteneurs et écrasons les scarabées japonais et les punaises de la pomme de terre. La pluie ne semble pas du tout les déranger.

rainy_day_003_full_width.jpg
Alors que les cultures de choux comme le brocoli, le chou et le chou frisé semblent prospérer dans l’humidité fraîche dont souffrent d’autres plantes, en particulier les cucurbitacées.

Que se passe-t-il lorsqu’il y a trop de pluie

Alors on a eu un peu de pluie, qu’est-ce qui peut arriver de pire ?

  • Maladie. Les maladies bactériennes et fongiques se développent par temps humide. Les feuilles de nos concombres, courges et melons montrent des signes de maladie fongique. Même l’oïdium, qui prospère généralement par temps sec, est à l’attaque. J’aimerais enlever autant de feuilles endommagées que possible, mais vous devriez vraiment éviter de travailler avec vos plantes lorsqu’elles sont humides. Cela signifie également retarder le désherbage et la récolte. Nous commençons tout juste à avoir des haricots verts, mais je déteste les cueillir pendant que les feuilles sont humides car cela propage des maladies.
  • Manque de pollinisation. La pluie empêche les pollinisateurs de faire leur travail, de sorte que de nombreuses fleurs de concombre, de courge et de melon ne sont pas pollinisées. Des fruits immatures se forment, mais tombent ensuite.
  • Croissance rapide des mauvaises herbes. Même sans chaleur et sans temps ensoleillé, les mauvaises herbes poussent comme de la mauvaise herbe !
  • Insectes. Les escargots et les limaces adorent ces conditions, les perce-oreilles sont incontrôlables, les chenilles sont partout et les scarabées japonais se sont installés.
  • Fractionnement des fruits. De nombreux fruits aspirent plus d’eau que leur peau ne peut en contenir, ce qui se traduit par des fruits fendus. Les tomates, les melons et les choux sont connus pour cela. Nos choux-raves géants ‘Kossack’ commencent à se fendre dès que les fortes pluies s’installent.
  • maladie_010_full_width.jpg
    Ce champignon dégoûtant fait pourrir les feuilles, les fruits et les vignes de plusieurs de nos cucurbitacées.

    Que doit faire un jardinier pluvieux ?

  • Habillez vos plantes avec un engrais organique granulaire pour remplacer les nutriments qui sont emportés par le sol. Ceci est particulièrement un problème avec les plantes cultivées en conteneurs.
  • Évitez de compacter le sol en ne marchant pas sur un sol boueux. Éloignez-vous de ces taches spongieuses jusqu’à ce qu’elles sèchent et ne creusent pas ou ne labourent pas le sol gorgé d’eau.
  • Si vous craignez que certaines de vos précieuses plantes ne survivent pas au déluge, faites quelques boutures. Les tiges seront pleines d’eau et devraient s’enraciner facilement.
  • Déplacez les conteneurs vers un terrain plus élevé et éloignez les plantes suspendues des gouttières de toit qui débordent. Vérifiez les pots pour vous assurer que leurs trous de drainage ne sont pas bouchés.
  • Ramassez une partie du paillis pour donner au sol une chance de se dessécher.
  • Travaillez pour améliorer le drainage là où vous le pouvez. Détournez les eaux de ruissellement du toit du jardin et envisagez de faire des lits surélevés dans les zones les plus basses.
  • Plantez un jardin pluvial dans un endroit chroniquement humide. (Voir l’article sur Rain Gardens pour plus d’informations.)
  • rainy_day_008_full_width.jpg
    Cette pauvre amaryllis était dans un pot sans drainage et est devenue totalement gorgée d’eau.

    Si votre propriété est située dans une zone basse sujette à de graves inondations, votre jardin peut être la dernière chose qui vous préoccupe. Si les eaux de crue inondent votre jardin, tant qu’elles s’écoulent en 24 heures, la plupart de vos plantes devraient pouvoir se rétablir et les arbres peuvent survivre jusqu’à une semaine dans l’eau en mouvement.

    Je commence à me sentir comme Annie : le soleil ne sortira pas demain, mais peut-être la semaine prochaine ?

    Pas assez d’eau ? Consultez notre article sur l’arrosage judicieux en période de sécheresse.

    Consultez notre guide Quand arroser pour plus d’informations sur comment et quand arroser les légumes populaires.